FacebookGoogleYouTubeGoogle MapsEmail

Le paramoteur fait partie du monde de l’Ultra Léger Motorisé (ULM).

Vous trouverez toutes les informations relatives à l’ULM (description générale, documentation…) sur le site de la fédération FFPLUM.

Le paramoteur est un aéronef composé d’un groupe motopropulseur (GMP) et d’une voilure souple, de type parapente. Il répond aux conditions techniques suivantes :

  • La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 45 kW pour les monoplaces et à 60 kW pour les biplaces.
  • La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces.

Le paramoteur est considéré comme l’aéronef le plus sûr et le plus facile à pratiquer…

Il est clair qu’une fois en vol, dans une aérologie calme, le paramoteur peut se passer de son pilote… facile donc, oui mais…

  • Il faut d’abord décoller et c’est moins facile que ça en a l’air (surtout sans vent, le sol humide…)
  • Il faut utiliser du matériel en adéquation avec son niveau de pilotage
  • Il faut voler dans une aérologie adaptée à son niveau de pilotage

La pratique du paramoteur est facile et sûre pour le pilote qui aura suivi une formation complète et qui, par la suite, aura pris soin de progresser sans brûler les étapes, en toute humilité. La route est longue et on apprend à chaque vol.

CyberChimps